Page d'accueil
Contact & Liens
Commander
Informations générales
Informations
sur les substances
     
Substance>
Le méthcathinone (2-méthylamino-1-phénylpropanone), également connu sous les appellations de CAT, d'éphédron ou «jeff», est une substance synthétique étroitement apparentée au principe actif du végétal khat, le cathinon. La différence entre le CAT et la plante de Khat est comparable à la différence entre la cocaïne et la plante de coca.
Aspect: poudre blanche cristalline.
Modalités de consommation: le CAT est sniffé, plus rarement fumé, avalé ou injecté.
Dosage: 50 à 70 mg sniffé (ne jamais dépasser les 300 mg par nuit!).
Effets
L'effet du CAT n'est en aucun cas directement comparable à celui du khat végétal, objet d'une consommation traditionnelle au Yémen, en Ethiopie et au Kenya. Son effet se rapproche plutôt de celui d'autres «uppers» comme le speed. Le CAT supprime la fatigue et la faim et a une action stimulante. Il entraîne euphorie, besoin accru de parler, désinhibe et rend extraverti; il produit agitation intérieure et hyperactivité.
Début des effets: sniffé après env. 10 à 20 min, avalé après 30 à 45 min, fumé après quelques secondes.
Durée des effets: doses inférieures à 30 mg: 3 à 5 heures; avec des doses élevées (à partir de 70 mg), l'effet peut dépasser les 24 heures.
Risques et effets secondaires
Le CAT est très éprouvant pour le cur et le système circulatoire. Comme son effet apparaît de prime abord comme plutôt subtil, il y a un danger de surdose en cumulant les prises. En cas de surdose: palpitations, maux d'estomac, agitation et troubles du sommeil peuvent se produire. D'après le retour de certains usagers, le CAT génère une envie accrue d'uriner, qui n'est pas toujours facile à satisfaire. Certains usagers rapportent également l'apparition d'états dépressifs durant la descente. Comme le speed, le CAT peut présenter des impuretés et être fortement coupé car il est souvent fabriqué dans des laboratoires clandestins.
Risques à long terme: il y a un danger de dépendance avec symptômes psychiques. En cas de consommation à fortes doses et de longue durée, les risques psychiques et physiques et le schéma de consommation sont semblables à ce que l'on peut constater avec le speed, la cocaïne ou la méthamphétamine. Des tests en laboratoire ont mis en évidence l'apparition de «craving» (envie irrésistible d'en reprendre).
Safer Use
• Sois prudent au niveau du dosage, n'en reprends pas tout de suite.
• Évite de mélanger avec d'autres substances, particulièrement avec d'autres «uppers» comme le speed ou la cocaïne.
• Ne bois pas d'alcool avec le CAT, cela ne fait que renforcer les effets secondaires.
• Le «trip» de CAT est extrêmement épuisant, donc fais des pauses durant lesquelles tu ne consommes pas et prends le temps de récupérer.
• Bois régulièrement de l'eau ou des jus de fruits, mais pas trop, puisqu'il peut être difficile d'uriner sous l'effet du CAT.
• Sois attentif à avoir une alimentation équilibrée et saine avec suffisamment de vitamines et de sels minéraux.
• Respecte les règles du «safer sniffing»!
Polyconsommation
2C-B • 2C-I
Alcool
Cannabis
Cocaïne
DMT
DOM • DOI • DOB
Ecstasy
Ephédrine• Caféine
Gaz hilarant • Poppers
GHB • GBL
Héroine
Kétamine
LSD
MDA • MDEA • MBDB
Médicaments
Mescaline
Méthamphétamine
Méthcathinone
Psilocybine
Research Chemicals
Drogues solanacées
Speed
Tabac (nicotine)
Vendus comme...
Sexualité, drogues
et risques
Que faire lors de
problèmes?