Page d'accueil
Contact & Liens
Commander
Informations générales
Informations
sur les substances
     
Substances
Le DOM (2,5-diméthoxy-4-métylamphétamine), le DOI (2,5-diméthoxy-4-iodoamphétamine) et le DOB (2,5-diméthoxy-4-bromoamphétamine) sont des amphétamines hallucinogènes.
Aspect: sous forme de buvards ou liquide.
DOM/DOI/DOB sont parfois vendus comme de la «mescaline synthétique», il est cependant impossible de mettre sur un buvard la dose de mescaline nécessaire à un «trip» à la mescaline.
Modalité de consommation: orale (avalée).
Dosage: DOM: env. 3 à 15 mg; DOI: env. 1,5 à 3 mg; DOB: env. 1,0 à 3 mg.
Effets
Le DOM, le DOI et le DOB ont en commun de mettre relativement longtemps à agir. Les effets restent ensuite stables pendant plusieurs heures. Les perceptions sensorielles et les sentiments s'intensifient. Souvent, on éprouve une forte envie de bouger. Avec de fortes doses de DOB et de DOI, on peut percevoir des formes colorées, les effets optiques induits par la consommation de DOM sont plus subtils.
Début des effets: premiers effets après environ 1 heure (!), plein effet après env. 3 heures.
Durée des effets: dépend fortement du dosage. DOM: env. 10 à 20 heures, DOI: env. 8 à 30 heures, DOB: env. 12 à 30 heures.
Risques et effets secondaires
Comme l'action du DOM/DOI/DOB se déclenche très tardivement, le danger d'une surdose est particulièrement important si on en reprend. Les effets prolongés peuvent provoquer des attaques de panique. Une désorientation et de l'anxiété peuvent survenir. Un certain nombre d'usagers de DOB rapportent avoir ressenti une sensation de brûlure en urinant ou des pressions au niveau de la vessie. Avec de fortes doses, des paralysies temporaires ou une insensibilité à la douleur peuvent se produire (attention: risque de blessures ou d'accident).
Risques à long terme: En cas de consommation trop fréquente de ce puissant hallucinogène, il y a de fortes probabilités que des troubles psychiques (par ex. schizophrénie) avec des symptômes de pertes de la réalité et des hallucinations apparaissent.
La consommation de DOM/DOI/DOB peut révéler des troubles psychiques latents (déjà présents mais encore cachés).
Safer Use
• DOM/DOI/DOB ne conviennent pas comme drogues festives et ne devraient être consommés que par des usagers expérimentés.
• Ne consomme jamais de DOM/DOI/DOB quand tu es seul et seulement lorsque tu te sens en pleine forme psychique et physique et que tu as suffisamment dormi!
• Sois attentif au «set» et au «setting». Ne prends du DOM/DOI/DOB que dans un cadre dans lequel tu te sens en sécurité et évite d'être soumis à des influences extérieures non désirées! Prépare-toi bien à ton «trip» et à sa longue durée.
• Bois de l'eau en suffisance pendant le «trip».
• Il faut absolument éviter de mélanger d'autres produits à ces puissantes substances.
• En tant que dérivés des amphétamines et en raison de la longue durée des effets, le DOM, le DOI et le DOB peuvent provoquer un effet d'épuisement. La consommation d'aliments légers et riches en vitamines (fruits, jus de fruits, vitamines et sels minéraux) pendant la descente peuvent favoriser un atterrissage en douceur et contribuer à réduire le «hangover».
• Prévois suffisamment de temps pour récupérer après ton «trip» (au moins une journée)!
• Un «trip» avec du DOM/DOI/DOB devrait rester une expérience d'exception. Il est absolument essentiel de faire de longues pauses dans ta consommation dans le but de pouvoir tirer des expériences de ton vécu.
Polyconsommation
2C-B • 2C-I
Alcool
Cannabis
Cocaïne
DMT
DOM • DOI • DOB
Ecstasy
Ephédrine• Caféine
Gaz hilarant • Poppers
GHB • GBL
Héroine
Kétamine
LSD
MDA • MDEA • MBDB
Médicaments
Mescaline
Méthamphétamine
Méthcathinone
Psilocybine
Research Chemicals
Drogues solanacées
Speed
Tabac (nicotine)
Vendus comme...
Sexualité, drogues
et risques
Que faire lors de
problèmes?